Tout savoir sur le staking de crypto-monnaies

Le staking est une solution qui permet de faire fonctionner un réseau et de sécuriser les transactions qui se passent sur une blockchain qui utilise un consensus de Proof-of-Stake.

Le staking est également une solution pour générer des revenus passifs. En effet, les personnes qui décident de participer au bon fonctionnement du réseau sont récompensées et reçoivent des actifs numériques de manière passive au cours du temps.

Celui-ci peut être effectué de manière décentralisée, par l’intermédiaire d’un wallet ou portefeuille de crypto-monnaies. Et il est également possible de passer par l’intermédiaire d’un échangeur centralisé.

Comment fonctionne le staking ?

Le staking est destiné au bon fonctionnement d’une blockchain qui dispose d’un mécanisme de Proof-of-Stake. Cela signifie qu’il s’agit d’un processus essentiel pour le bon fonctionnement des applications décentralisées qui se trouve sur la blockchain.

Pour ce faire, il est essentiel de bloquer un grand nombre de tokens dans un portefeuille crypto. Les détenteurs de ces portefeuilles seront appelés validateurs, car c’est grâce à eux que les opérations sur le réseau seront vérifiées et validées.

D’ailleurs, il est bon de noter qu’une blockchain se doit d’avoir le plus grand nombre de validateurs différents possibles pour bénéficier d’un maximum de décentralisation possible. Un point important pour la fiabilité d’un réseau et éviter toute manipulation de marché.

Les différentes formes de staking

En fonction du lieu de votre staking, vous rencontrerez différentes solutions.

Voici les deux principales solutions lorsqu’on passe par un intermédiaire centralisé :

  1. Staking Flexible : Cette solution vous permet de déposer vos actifs numériques et de les récupérer à tout moment. Cela signifie qu’ils ne sont pas bloqués dans le temps. Il est important de noter qu’il y a généralement un délai de 24h, sans quoi, vous pourriez devoir payer un petit frais. Concernant les récompenses, elles vous sont attribuées au fur et à mesure des jours.
  2. Staking Bloqué : Cette solution a l’avantage de proposer des taux de rendement qui sont plus élevés que la formule flexible. Cependant, vos tokens seront bloqués pour une certaine durée (qui est définie à l’avance). Une fois la période terminée, vous récupérerez vos tokens et vos récompenses. Lorsque la durée de blocage dépasse les 60 jours, il arrive que les récompenses soient libérées en plusieurs étapes avant la date de fin.

Dans le cas où vous optez par une option décentralisée (via un délégateur), le modèle est légèrement différent car vous pouvez faire une demande pour récupérer vos fonds et ceux-ci seront généralement libérés après un certain délai (en jours/semaines).

Quelle est la différence entre le staking décentralisé et centralisé ?

Par définition, le fonctionnement du staking est décentralisé. Cependant, il est intéressant de noter que de nombreux acteurs centralisés offrent ce type de service.

Par exemple, une plateforme d’échange de crypto-monnaies, qui est centralisée, peut offrir de nombreuses solutions de staking. Cela signifie qu’elle joue le rôle d’intermédiaire en vous permettant de vous exposer à des solutions de finance décentralisées pour générer des rendements sur votre capital.

À l’inverse, lorsque vous décidez de le faire de manière autonome, vous passerez directement via la blockchain afin d’interagir directement avec les validateurs du réseau.

Comment faire du staking ?

La première étape est de disposer du token dont vous avez besoin. Pour cela, la méthode la plus simple est de se rendre sur une plateforme d’échange pour acheter la crypto-monnaie de votre choix.

Ensuite, vous choisissez entre la formule centralisée (est-ce que votre plateforme vous propose du staking flexible ou locked ?) ou décentralisée.

Dans le cas où vous optez pour la formule décentralisée, il est important d’envoyer ses tokens vers un portefeuille ou wallet (p.ex. Metamask, Phantom,…). Ceci demande un peu plus de manipulations mais les étapes sont relativement faciles à réaliser.

Ensuite, vous n’aurez plus qu’à choisir le validateur de votre choix et lui déléguer vos tokens. Dans le cas de certaines blockchains, vous pourrez directement les sélectionner depuis votre portefeuille crypto. Dans le cas contraire, n’hésitez pas à vous rendre sur le site officiel de la blockchain en question ou de poser la question sur le discord officiel.

Et voilà, vous commencez à générer des revenus passifs !

Quels sont les avantages et désavantages qu’on rencontre ?

Et oui, avant de se lancer, il existe une série d’éléments dont il est important de tenir compte. Tout d’abord, car cela peut influencer la crypto-monnaies que vous allez choisir et le lieu de staking.

Les avantages

  • Simple : C’est un processus qui est très simple et qui demande peu de temps.
  • Passif : Il s’agit d’une excellente solution pour générer des revenus passifs car, une fois que vos tokens sont stakés, les récompenses arrivent de manière passive (et régulière) dans votre portefeuille.

Les désavantages

  • Variable : Le taux des récompenses varie dans le temps. Cela signifie que votre rendement peut fluctuer dans le temps. En cause, le réseau peut être plus ou moins utilisé et cela influence vos récompenses.
  • Blocage : Lorsque vous déposez des crypto-monnaies chez un validateur, il est possible que celui-ci demande un temps de lock-up. Cela signifie que lorsque vous souhaitez récupérer vos tokens, il y aura une certaine durée (x jours) avant qu’ils soient libérés. Cela n’est pas valable pour le staking flexible des échangeurs centralisés.
  • Sanction : Certains blockchains utilisent un système de sanctions pour les validateurs qui ne respectent pas les règles de fonctionnement. Les sanctions les plus fréquemment retrouvées sont une perte de x% de tokens selon la gravité de la faute (p.ex. tentative de manipulation du réseau). Cela soulève l’importance de choisir un validateur de haute qualité afin d’éviter de subir la sanction. Et oui, lorsque vous lui déléguez vos tokens, vous acceptez les conséquences qui peuvent en découler.