Qu’est-ce que la finance décentralisée ou DeFi ?

Depuis l’arrivée du bitcoin, un nouveau système financier est venu se greffer au système traditionnel. La raison est simple : un nouveau paradigme financier est en train de se mettre en place et celui-ci se passe sur la blockchain.

L’industrie financière actuelle repose sur des institutions centralisées, comme les banques. Celles-ci proposent de nombreux services tels que le prêt, stockage et échanges d’argent, dans différentes devises.

Aujourd’hui, un nouveau modèle vient bouleverser le système financier mondial avec un mécanisme tout à fait différent, bien qu’il propose des services identiques. Et ce nouveau modèle n’est rien d’autre que la finance décentralisée ou DeFi.

C’est quoi la DeFi ?

La finance décentralisée est un tout nouveau système monétaire qui utilise les crypto-monnaies et qui fonctionne de manière décentralisée. Sa construction repose sur différentes blockchains qui sont publiques ou privées et qui fonctionnent grâce à des smart contracts et des applications décentralisées.

Le grand avantage est qu’il est possible, pour tout à chacun, de construire des Dapp ou applications décentralisées afin de proposer des services accessibles sur la blockchain. Par exemple, de nombreuses solutions de finances traditionnelles ont été codées et se retrouvent sur la blockchain Ethereum (actuellement, il s’agit de la seconde plus grosse crypto-monnaie) et sont accessibles à tous.

Pourquoi la finance décentralisée rencontre-t-elle autant de succès ?

Tout d’abord, car elle est libre d’accès et transparente. En effet, toutes les transactions réalisées sur la blockchain sont stockées et visibles sur internet. Un élément de vive critique dans le système bancaire où de nombreuses transactions se réalisent de manière opaque.

Ensuite, il y a l’aspect de contrôle de son argent. Par exemple, lorsque vous utilisez un compte en banque, vous n’avez qu’un contrôle partiel de votre argent. À l’inverse, grâce à la DeFi, vous êtes le maître de votre capital. Cela signifie également que vous pouvez effectuer toutes les transactions que vous souhaitez, sans aucun risque de refus par un intermédiaire.

Et finalement, le point qui est probablement le plus grand facteur d’adoption dans les pays en voie de développement, le blockchain et les solutions de finance décentralisées offrent un accès au système financier à des régions qui n’ont pas de banque. Cela est également valable pour les personnes qui dépendent d’une monnaie fiduciaire qui est instable ou très volatile.

Quels sont les services qu’on retrouve sur la blockchain ?

Tout d’abord, il est bon de noter qu’il existe de nombreuses blockchains (BC). En fonction de celle que vous sélectionnez, vous aurez plus ou moins de solution. Bien qu’en général, la majorité des services classiques se retrouvent sur la majorité d’entre elles.

En guise d’exemple, nous allons continuer à prendre la blockchain l’Ethereum car elle dispose de nombreuses Dapp et d’un très grand nombre d’utilisateurs quotidiens. Celle-ci propose des services de prêt d’argent, d’échanges entre différentes crypto-monnaies, de stratégies pour faire fructifier son capital, des moyens de spéculations et bien plus encore.

Vous l’aurez compris, la finance décentralisée offre de nombreuses solutions pour gérer son argent.

Comment utiliser la finance décentralisée ?

Bien que le processus est très simple, il est bon de suivre les étapes suivantes :

  1. Choisir une blockchain : liste complète
  2. Avoir un portefeuille pour actifs numériques. Par exemple, pour la BC l’Ethereum, le wallet crypto le plus utilisé est Metamask.
  3. Sélectionner une application décentralisée qui propose les services dont vous avez besoin :
    1. Staking : Vous souhaitez bloquer des crypto-monnaies ou tokens pour participer au bon fonctionnement du réseau ? Cela va vous permettre de recevoir des récompenses de participation qui peuvent faire office de revenus passifs. Si oui, vous avez Lido Finance qui offre cette solution.
    2. Lending : Vous cherchez à faire un prêt d’argent et toucher des intérêts dans le temps ? Ou peut-être que vous voulez faire un emprunt ? Le protocole décentralisé Aave le permet.
    3. Liquidity Pool : Vous voulez participer au bon fonctionnement des échanges entre différents tokens et récupérer une partie des frais comme récompense de participation ? La solution est de participer aux pools de liquidités, comme sur Curve Finance.
    4. Et bien d’autres solutions.
  4. Se rendre sur la Dapp et connecter son portefeuille crypto
  5. Et voilà, vous pouvez commencer à utiliser une solution de finance décentralisée.

Conclusion

La DeFi est un système financier qui bouleverse le système traditionnel grâce à son modèle qui est beaucoup plus transparent et accessible. À l’inverse de la banque classique, toute personne qui dispose d’un téléphone avec internet peut profiter des avantages de la blockchain et des Dapp. De quoi disposer d’un système financier ouvert qui permet la gestion de son propre argent.

FAQ

À quoi faut-il faire attention ?

Le plus important est de tout faire pour éviter de se faire voler ses crypto-monnaies. Pour cela, il existe plusieurs règles très importantes :

  1. Ne jamais partager les codes d’accès de son portefeuille
  2. Être discret concernant l’utilisation et la détention de crypto-monnaies et tokens
  3. Utiliser des outils qui augmentent votre protection (p.ex. cold wallet)
  4. Ne pas conserver ses identifiants (wallet, comptes, etc.) sur son ordinateur ou sur un cloud mais le conserver sur un bout de papier.
  5. Être vigilant sur la qualité des sites web que l’on visite et des documents qu’on téléchargez

Quels sont les risques de la finance décentralisée ?

En tant qu’utilisateur, le principal risque est d’utiliser une Dapp qui se fait hacker. Cela arrive quotidiennement sur les applications décentralisées qui présentent des failles dans leur code. Cela signifie qu’un hacker profite d’une brèche pour s’emparer d’une partie ou de la totalité des fonds qui sont disponibles sur un protocole.

Pour éviter cela, il est préférable de privilégier des Dapp qui

  • sont auditées régulièrement
  • sont présentent depuis plusieurs mois (track record)
  • ont un grand nombre d’utilisateur

Mais attention, le risque 0 n’existe pas !